DSC01902

 

3 fois par an je fais le tri dans la chambre de Louloute, y a trop de jouets, enfant gâtée va ! Je ne fais pas le tri derrière son dos, non hors de question qu'elle découvre subitement que maman a retiré ses petits jouets de sa chambre. Je mets de côté dans un sac tous les jouets qui me paraît être en trop dans sa chambre et ensuite je lui montre car il me semble qu'il faut tout de même obtenir son aval. Et généralement elle acquiesce que tous ces jouets ne l'intéressent plus. Je lui explique que beaucoup d'enfants n'ont pas la chance d'avoir autant de jouets, et même n'ont pas de jouets du tout. Certes, elle n'a pas à porter la misère du monde sur ces épaules mais la sensibiliser au problème me semble naturelle. Je lui explique donc que les jouets avec lesquels elle ne joue plus feront très plaisir aux autres enfants car parfois les parents n'ont pas les moyens d'offrir des cadeaux et que le Père Noël fait ce qu'il peut pour tout le monde.

Mister travaille dans un hôpital. Il a expliqué à Louloute que dans celui-ci des bébés et des enfants sont hospitalisés très longtemps, que cet hôpital est très souvent leur deuxième maison et que du coup ils n'ont pas ou très peu de jouets à leur disposition. Pour permettre à ces enfants et à leurs parents de rendre les visites plus agréables, l'hôpital a besoin de jouets pour les salles d'attente et parfois les enfants les plus nécessiteux repartent avec.

Louloute, du haut de ses 4 ans, a parfaitement compris et donne avec bon coeur. Nous donnons des jouets en bon état, non déchirés, oui parce que donner ne veut pas dire se débarrasser de tout et n'importe quoi.

Il existe des sites internet, de nombreux hôpitaux et associations humanitaires tel que le secours populaire avec le Père Noël Vert qui sont désireux d'obtenir des jouets tout au long de l'année et surtout pendant les fêtes de Noël. Ce mois-ci nous allons nous diriger vers une association, certainement la Croix Rouge.

Et vous, vous faites quoi des jouets que vos enfants n'utilisent plus ?