IMG_1522

Depuis cinq ans et demi j'apprends à être une maman, oui il n'y a pas de mode d'emploi on apprend sur le tas. Certains parents sont dans ce qu'on appelle "la reproduction", à savoir reproduire l'éducation que leur ont inculqué leurs propres parents. Pour ma part, je souhaite apprendre certaines valeurs que mes parents m'ont transmis mais je ne souhaite pas tout reproduire. Je ne serai pas la meilleure des mamans, je ne serai pas parfaite mais je ferai le maximum pour être présente et les épauler tout au long de leurs vies. Je n'attends pas de reconnaissance de leur part, je risquerai d'être déçue, tous les enfants reprochent beaucoup de choses à leurs parents quoiqu'il en soit. Mais avec cet article j'ai au moins une preuve écrite pour elles que j'aurai fait de mon mieux. 

Cette mère que je ne veux pas être :

Une mère qui impose ces choix. Je vous épaulerai dans vos choix, vos orientations scolaires et professionnels, dans la mesure du possible (surtout financièrement), même si ces choix me paraissent farfelus (jongleuse dans un cirque, dresseuse de dauphin...) ou bien même si les débouchés sont difficiles, je vous aiderai. Je ne tiendrai pas de discours type "Ah non, faut surtout pas faire ce genre d'études, ce n'est pas pour toi". Non, se tromper c'est aussi apprendre, et puis si ce sont vos envies alors je vous ferai confiance.

Une mère possessive. Je vous soutiendrai si vous voulez faire des études à l'étranger ou bien faire "fille au pair". Je n'essairai pas de vous retenir par le simple prétexte que la distance entre nous me fendrait le coeur. Je ne veux pas que vous regrettiez cette expérience. Je vous laisserai voler de vos propres ailes, même si le manque de votre présence sera terrible. On ne fait pas des enfants pour les garder toute sa vie près de soi.

Une mère blessante. Les disputes sont monnaie courante dans une famille. Je ne romprai jamais les liens qui nous unit même si nous avons de grands désaccords ou que certaines attitudes ont pu blesser. Je ne dirai jamais à mes filles "C'est terminé, je préfère qu'on ne se voit plus". Je ne briserai jamais le coeur de mes filles en tenant un discours indigne d'une mère. Je ne renierai jamais mes filles.

Une mère aveugle. Je ne fermerai pas les yeux. Je vous protégerai de toutes les personnes qui peuvent vous faire du mal. Je ferai tout pour vous éloigner des personnes néfastes, peu importe le lien que je puisse avoir avec.

Une mère manipulatrice. Je ne ferai jamais de chantage affectif et ne vous utiliserai jamais comme arbitre dans les disputes parentales.

Une mère fermée. Il n'y aura pas de tabous, mes filles pourront me parler de tout. Je préfère qu'il y ait une bonne communication et pouvoir répondre à vos questions. Je veux que vous puissiez avoir confiance en moi.

Une mère morose. Je ferai en sorte qu'il y ait de la musique dans notre vie, que vous puissiez organiser des fiestas à la maison comme j'ai pu le faire.

Une mère assistée. Rien est acquis dans la vie. Je vous apprendrai que l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt, que tout se mérite, ne pas dépendre des autres financièrement et affectivement.

En revanche, je serai celle-ci :

Celle qui courera après les heures de cours de danse, les répétitions, les spectacles et qui applaudira à chaque fois avec une larme à l'oeil. Puis après votre passage, souhaitera se barrer vite fait de la salle car les danses des enfants des autres, bah je m'en fout un peu comme tous les autres parents.

Celle qui se pliera en quatre pour organiser vos goûters d'anniversaire et fera en sorte que vous puissiez assister à tous les anniversaires de vos amis.

Celle qui vous apprendra la tolérance, à ne pas se moquer de la différence.

Celle qui vous consolera quand vous aurez un chagrin, et qui ira péter la tronche du petit copain.

Celle qui tiendra toujours ses promesses car il n'y a rien de pire que de ne pas respecter sa parole auprès de son enfant.

Celle qui ne vous mentira pas.

Celle qui sera relou sur les devoirs, les heures de repas et de coucher.

Celle qui donnera raison à la maîtresse si vous avez fait une connerie.

Celle qui vous lira les histoires le soir, qui vous chantera une dernière berceuse avant de vous coucher, jusqu'à ce vous me disiez "C'est bon maman, on n'a plus 5 ans !".

Celle qui rigolera de vos blagues à deux balles.

Celle qui fera tout pour que vous ne manquiez de rien, surtout pas d'amour.

Celle qui prendra du temps pour jouer ou sortir avec vous. Je vous ferai passer avant mon travail, avant mes propres sorties (mais pas toutes hein faut pas déconner), vous êtes ma priorité.

Celle qui tentera de vous faire aimer la cuisine (même si c'est pas toujours réussi) en enfilant ensemble nos tabliers.

Celle qui reconnaîtra ses erreurs et saura dire "pardon".

Celle qui vous dira "Je t'aime" jusqu'à la fin de mes jours.

Jul and the City