DSC03824Aujourd'hui j'ai pris une grande décision : tourner la page. Chose qui n'est pas si aisée. Vous avez pu constater en lisant mon blog que je parle souvent du passé, je suis une femme nostalgique et pourtant il y a bien des moments de mon passé que je n'aimerais jamais revivre. Mais c'est ainsi, cela fait partie de mon caractère, j'aime regarder dans le rétroviseur pour parler des bons moments du passé. Mais je suis aussi une grande rancunière, cette rancune qui me bouffe et m'empêche d'avancer, de passer à autre chose. Cette obsession de la Vendetta qui me poursuit parfois.

C'est en discutant avec une de mes amies au salon e-fluent que je me suis rendue compte que je vivais plus au passé qu'au présent. Au fur et à mesure de mes propos dans notre discussion, l'évidence est apparue. Je passe plus de temps à parler du passé dans ma vie de tous les jours mais aussi dans mon blog. Certes, je n'arrêterai pas de raconter des anecdotes car elles font partie de ma vie mais pour pouvoir avancer, arrêter d'angoisser et vivre plus sereinement je dois vivre au présent. Cela vous semble certainement évident, mais dans la pratique ce n'est pas toujours une mince affaire. Et en ce qui me concerne, c'est un grand changement et une grande prise de conscience. Mon amie m'a confirmé qu'elle ressentait cette omniprésence du passé à travers mes articles.

J'ai encore des choses à régler avec moi-même, des épisodes douloureux qui passeront certainement par l'écriture mais je ne veux plus que le passé l'emporte sur le présent. Je ne veux plus marcher à côté de ma vie. Cette rancoeur et cette nostalgie sont aussi néfastes pour ma famille. C'est pour cette raison que j'ai décidé d'orienter mon blog vers d'autres horizons avec des sujets plus axés sur l'instant T, même si je le redis mon passé sera aussi évoqué de temps à autre.

Bientôt Jul and the city prendra un autre nom. Il est presque trouvé. Et quand celui-ci fera son apparition, pour moi une page sera tournée.

Jul'